DAVID SKLANSKY



David Sklansky est généralement considéré comme une autorité de premier plan dans le monde du jeu aujourd'hui. En dehors des 9 livres qu'il a écrit sur le sujet, il a également édité deux cassettes vidéos ainsi qu'un grand nombre d'articles destiné à la presse consacrée aux casinos et au jeu en général. Les conférences qu'il a pu donner ont reçu un accueil enthousiaste, que ce soit au Taj Mahal d'Atlantic City ou durant les Championnats du monde de poker à Las Vegas.

En 6ème, son père travaillait avec lui pour l'aider à comprendre les calculs. Le professeur Irving Sklansky de l'Université de Columbia avoua qu'il travaillait constamment les maths avec lui, même si sa femme n'aimait pas cela. Apparemment, elle avait plannifié un destin de médecin pour David, mais en attendant le lycée, ce dernier avait plus de plaisir à jouer au billard et au poker que de penser à un avenir de médecin. Comme beaucoup d'autres grands joueurs de notre époque, David a eu la chance de jouer à des tables où les joueurs discutaient de chacune de leurs mains et les disséquaient à chaque coup. "Cet échange permettait à beaucoup de monde de penser énormément au Poker" dit-il.


Après avoir obtenu en 1970 un diplôme de la Wharton School à l'université de Pennsylvanie, il retourna à Teaneck et trouva un emploi au Kwasha Lipton group, une compagnie de conseil en assurances à Fort Lee. Mais il commençait déjà à sentir le poids de la routine. Comme beaucoup d'employés plombés par l'ennui, David a trouvé une manière d'occuper son temps à sa manière... en utilisant un calculateur pour établir les probabilités des différents tirages au Poker.

Sklansky a toujours aimé les maths. Utiliser son intelligence pour mieux comprendre les jeux de cartes et les paris lui semblait beaucoup plus naturel que d'aller à Las Vegas. Il découvrit que ses talents étaient non seulement d'une grande utilité aux tables de Poker mais aussi pour dénicher les différentes faiblesses de certaines des promotions de beaucoup de casinos locaux.

David inventa des probabilités mathématiques dans le domaine des paris sportifs, du black jack ainsi que pour les jeux de roues tel que le "Big 6 Wheel". Exploiter ces statistiques est devenu un jeu d'enfant pour lui mais également une source de revenu régulière. Il a fallu du temps avant que d'autres s'interessent à ses capacités. John Luckman, membre du Gambler's Book Club à Las Vegas, fut l'un des premiers à lui demander d'écrire un livre sur le "7 Stud Hi-Low". Cependant, bien que David désirait évidemment donner son avis sur le jeu pour l'ouvrage "Super System" de Doyle Brunson, il préféra écrire un livre sur le Hold'em.

David n'était pas ce que l'on peut appeler un expert du Hold'em. Mais il décica d'aborder le jeu avec une approche mathématique des probabilités des mains initiales. Il créa des types de mains pour aider les nouveaux joueurs à apprendre le Texas Hold'em. Le livre s'est bien vendu depuis près de 20 ans ce qui montre que David est à la base de la popularité du Hold'em. Parallélement, il se demandait combien de temps il pourrait encore battre les casinos au blackjack avant de se faire refouler à tous les jeux présents en ville.

En 1977, David publia pour la premier numéro du magazine international sur les jeux d'argent "Gambling Times" un article intitulé "Getting the best of it" ("Tirez-en le meilleur possible"). L'article est par la suite sorti en 1989 aux éditions "Two Plus Two Publishing", dirigée depuis Las Vegas par le joueur Mason Malmuth avec lequel David a collaboré sur de nombreux ouvrages sur le poker. On peut dire que David a gardé depuis cet article cette vision du jeu depuis.

David a été un très bon joueur dans les tournois de poker durant de nombreuses années, quand le temps le lui permettait. Bien qu'il n'ai jamais eu autant de publicités que les autres joueurs, il joue réguliérement en tournoi comme le tournoi 1000$ qui se tient chaque semaine au Bellagio à Las Vegas. Il a remporté trois Bracelets au WSOP et, en 2005, il a battu à la télévision une quantité d'auteurs reconnus du poker à leur propre jeu durant le tournoi "Book invitational" du World Poker Tour. Il y réussit plutôt bien durant le tournoi principal 25.000$ en finissant 16éme pour un gain de 75.000$.

Durant les 30 dernières années, Sklansky a passé la plupart de son temps à écrire des articles (Gambling Times, Poker Player, Card Player), des livres (une douzaine dont quelques uns en collaboration avec Mason Malmuth, et le plus remarquable d'entre tous "the Theory of Poker" initialement intitulé "Winning poker" ou "Poker gagnant"), et à superviser son site internet. Plus récemment David a acquis sa première table de casino approuvée par le service de controle des jeux du Nevada. David est toujours très ouvert et abordable en tournoi, y compris sur Internet. Ses commentaires suscitent souvent l'incompréhension parmi les joueurs, mais c'est un auteur qui m'a fait passé du doute à la croyance.

Il a été l'objet de beaucoup de pressions récemment : il a appris par le biais de la télévision qu'il pourrait recevoir un Prix Nobel, ce qui l'a persuadé de poursuivre la physique et l'économie plutôt que le jeu. Son travail dans le domaine du jeu (théorie et probabilités) est bien plus avancé que beaucoup d'autres auteurs, et classe David parmi un groupe de joueurs très particulier : les légendes du Poker.

Un autre fait ayant reçu beaucoup de réactions fut le défi lancé par Daniel Negreanu qui désirait jouer contre lui en tête à tête pour un montant allant de 100.000$ à 500.000$. Il y a 25 ans, Sklansky se positionnait lui-même comme étant le meilleur joueur de "7 Stud Hi-Low" au monde et le 4éme dans le poker en général ("short handed", "full ring", et autres formes de Poker). Mais aujourd'hui il voit cela bien différemment.

A vrai dire en réponse au défi de Daniel, Sklansky affirmait que Daniel avait une côte de 6- 5, et que de ce fait il n'acceptait pas la proposition que beaucoup d'autres joueurs auraient saisi à sa place. Je pense qu'une personne possédant un égo bien plus gros que le cerveau sauterait sur l'occasion. Ceux qui se moquent de David en raison de son refus devant le pari de Daniel ne semblent pas comprendre ce que Sklansky a tenté de nous apprendre durant toute sa vie : miser votre argent lorsque vous avez la côte et vous aurez toujours du plaisir à "tirer le meilleur du jeu" !

En résumé, David explique qu'il est nécessaire de jouer des mains ou des tirages avec une éspérance faible de victoire, sauf si bien sur vous perdez moins en ouvrant au pot ou en relançant qu'en vous couchant ou en payant. Ce concept, parfois perdu au fin fond de l'esprit de certains joueurs experts, est la base de la théorie de Sklansky concernant le poker mais aussi les autres jeux de chance.

Selon on ses propres termes, il doit la reconnaissance dont il jouit dans la communauté du jeu à trois choses : le fait qu'il présente toujours ses idées de la façon la plus simple possible (parfois avec Mason Malmuth) y compris lorsque cela implique des concepts profonds, subtils et peu fréquemment cités par les autres auteurs. Le fait aussi que ce qu'il dit et écrit est considéré comme exact et sûr. Et enfin, le fait que jusqu'aujourd'hui une grosse proportion de ses revenus proviennent du jeu (le poker, mais aussi le blackjack, les paris sur le sport, les courses de chevaux, les jeux vidéos, les campagnes promotionnelles des casinos ainsi que les tournois qu'il organise).

Dans sa bibliographie, on compte des livres qui sont des références essentielles dans le monde du poker : "
Hold'em Poker" (©1976, 1989, 1996), "Hold'em Poker for Advanced Players" écrit avec Mason Malmuth, "Poker, Gaming & Life" dans lequel il reprend des articles qu'il a publié dans les magasines Card Player et Poker World, "Seven Card Stud for Advanced Players" écrit avec Mason Malmuth et Ray Zee, "Sklansky on Poker" composé de plusieurs essais sur des thèmes variés en relation avec le poker, "Tournament Poker for Advanced Players" consacré uniquement au poker de tournoi, et enfin l'exceptionnel "The Theory Of Poker" qui est une sorte de référence absolue. En dehors des livres qu'il a écrit sur le poker, Sklansky a également édité deux cassettes vidéos ainsi qu'un grand nombre d'articles destiné à la presse consacrée aux casinos et au jeu en général. David Sklansky est aussi consultant pour des casinos et des sites de jeu en ligne.





© 2006 - DivinDevin - Tous droits réservés